""""Déclaration des élus de « l

Les réactions se multiplient à Linas, mais aussi dans les villes voisines allant de la consternation au dégoût. Les propos du Maire de Linas sur ses blogs sont inacceptables. Nous nous devons ce soir en informer l'ensemble des élus de Linas et leur demander de réagir.

Depuis les dernières élections cantonales, aucun élu dans le canton ne peut être à l'abri de ses diatribes. Les plus ciblés sont aussi les plus proches :
Le Maire de Montlhéry, Claude Pons, vient d'essuyer les attaques de François Pelletant tout dernièrement sur son blog qui s'étonne de ne pas avoir été invité à l'inauguration de la rue Jean-Pierre Beltoise.

Comment s'en étonner quand on sait que le Maire de Linas entame des procédures contre ses «amis» tel le Maire de Montlhéry pour des problèmes d'affichage. C'est l'amitié légendaire entre nos communes qui vole en éclat.

Le Maire de Saint-Jean de Beauregard, François Frontera, pourtant habitué des attaques de François Pelletant, a encore été sali le 14 décembre par un article complétement délirant, mais surtout, se terminant de façon extrêmement choquante :
FP : « C'est ainsi que des innocents ont été guillotinés et que dans un passé plus récent, sur simple délation, on envoyait les gens dans les camps de la mort. Inutile de vous rappeler que faire un faux témoignage devant la Justice est passible d'un an de prison.»

Le Conseiller Général du Canton de Montlhéry, Jérôme Cauët est attaqué depuis peu, mais à un rythme d'enfer.

Il a droit, lui aussi, le 16 décembre à un article insultant, voire infamant mêlant l'amalgame et des références hors de propos. Le ton monte, en effet, à des sommets malodorants puisqu'il se termine animé de photos de Lénine et d'Hitler laissant croire aux visiteurs de son blog que le PS pratique les mêmes méthodes.

Nous ne pouvons citer tous les Maires et autres élus d'hier comme Michel Spiral, Lucien Pornin ou d'aujourd'hui comme Oliver Thomas qui ont pâti et souffert des propos injustes et outranciers.

Ne pas dénoncer aujourd'hui ces méthodes de communication, c'est renoncer au respect de la fonction d'élu, de la fonction de Maire et du contrat républicain qui nous lie à nos électeurs et à la démocratie.
« Qui ne dit mot consent ».

Que ceux qui défendent les valeurs d'un juste débat dans le respect des personnes demandent l'arrêt immédiat de cette prose malsaine. Ou bien ce seront des excuses de tous qu'il faudra exiger un jour.

citroen.niko.ua/
укрепление берега киев
занятия для детей
www.europosud.ua
europosud.ua/
europosud.ua
www.teplostar.kiev.ua/
ремонт автомобилей
pro-service.com.ua/
meta-osvita.com/
atl-service.kiev.ua
mitsubishi-nikol-motors.com.ua
akkymylyatorov.net
mebel-stars.kiev.ua
www.eva-mebel.com.ua
Submit to FacebookSubmit to Twitter